Adama Bilorou

Né au Burkina Faso, Adama Bilorou est issu d'une caste de griots. Il est initié dès son plus jeune âge aux techniques et au savoir de sa caste.

A 13 ans, il fait son entrée au Djolem d'Abidjan en devenant le soliste de la troupe ainsi que celui du ballet national de Côte d'Ivoire. En 1999 il crée la troupe Djélikan et participe au festival Massa.

Il sera également chef d'orchestre de la troupe Binkadisso. En 2001, il est reconnu meilleur batteur de sa génération.

Au fil de ses rencontres et de ses multiples projets, Adama collabore avec de grands noms tels que : Salif Keïta, Alpha Blondy, Ray Lema, Cheick Tidiane Seck, Paco Séry, Manu Dibango, Touré Kounda, Seckou Keïta, Trilok Gurtu, Mamadi KeÏta ou encore Antonello

Adama Bilorou développe ses propres projets et compositions musicales. Il propose notamment des projets pensés autour de son instrument de prédilection : le balafon chromatique.

 

 


ABQ : Adama Bilorou en quintet

Formé autour d'Adama Bilorou au balafon chromatique et à la Kora, le ABQ Adama Bilorou Quintet

est un mélange explosif de genres et de voix venues d’ailleurs qui revisite la musique traditionnelle mandingue en lui donnant des couleurs pop et jazzy.

Porté par les rythmes soutenus de la basse, du clavier et des percussions (batterie, balafon ), la voix du griot Kaabi Kouyaté se mêle aux choeurs rock et endiablés de Dominique Larose, et Marianna Briones.

Après un projet des reprises des grands standards de la black music, le ABQ revient autour des compositions personnelles d’Adama Bilorou dans un projet qui met en avant leur métissage et leur ouverture « Antiché » ( merci en langue bambara).


Souvenirs du concert du 2 avril à la chapelle des Lombards